unef-aix-marseille-300x1241

Le 16 octobre 2010

Encore une fois près de 3 millions de personnes dans la rue aujourd’hui. 3 000 jeunes sur 180 000 personnes ont défilés dans les rues de Marseille. Cette journée est un incontestable succès et montre que le mouvement social continue de se mobiliser et ne laissera pas passer cette réforme.

Les jeunes sont conscients que cette réforme constitue une double peine pour eux car elle leur bloque l’accès à l’emploi et les force à travailler plus longtemps pour pouvoir toucher une retraite décente. Cette réforme aggrave la précarité des jeunes : chômage dès la sortie des études, absence de reconnaissance sociale. La jeunesse refuse de servir d’alibi à cette réforme qui précarise et supprime des emplois, dégrade les conditions de travail…

Le gouvernement reste sourd à l’appel de la jeunesse qui se mobilise de plus en plus. Tant que le gouvernement ne laissera pas les jeunes s’exprimer sur leur avenir, l’UNEF les appelle donc à amplifier la mobilisation. Le gouvernement doit sortir de l’impasse dans laquelle il s’est lui même enfermé. Notre pays connait une mobilisation historique. Le gouvernement doit faire preuve de responsabilité, en revenant sur sa réforme. L’UNEF réclame le retrait de la réforme du gouvernement sur les retraites.

L’UNEF Aix-Marseille appelle tous les jeunes à amplifier la mobilisation et à se réunir en Assemblée Générale et à venir manifester massivement mardi 19 octobre à 10h30 au vieux port à Marseille contre cette réforme.

L’UNEF Aix-Marseille appelle, avec le collectif jeune retraite, à une journée d’action de l’ensemble de la jeunesse dans le département le Jeudi 21 octobre. Nous souhaitons une nouvelle fois prouver la volonté de la jeunesse de faire reculer ce gouvernement sur cette réforme, et nous nous joindrons à toutes les actions des travailleurs en lutte prévues ce jour là.

Albin Faure,

Président de l’UNEF Aix-Marseille