Ce mercredi 10 décembre 2008 a eu lieu la mobilisation nationale de défense de l’Education.

A Marseille, les jeunes étaient des milliers dans les rues d’Aix-Marseille.

L’UNEF, le syndicat étudiant, demande au gouvernement d’entendre les revendications des étudiants et de prendre ses responsabilités.

Nous condamnons les 900 suppressions de postes annoncées dans l’enseignement supérieur et demandons la mise en place d’un plan de recrutement.

L’UNEF demande à ce que les IUT soit maintenus et leur financement garanti.

L’UNEF exige un cadrage national des diplômes afin de garantir la valeur et la qualité de ces derniers.

Nous refusons la réforme des IUFM.

Il est nécessaire de répondre aux problèmes de précarité étudiante. Nous demandons un plan d’action social pluriannuel.