L’université d’Aix-Marseille II renonce à ses illégaux

Suite à la parution du classement de l’UNEF des universités hors-la-loi et aux revendications de l’UNEF quant à la fin de telles pratiques, l’université d’Aix-Marseille II a annoncé jeudi 24 juillet sa volonté de supprimer les frais illégaux, ayant cours dans la plupart de ses formations.

«C’est la conséquence d’une revendication des étudiants de l’Unef qui jugent cette contribution illégale et des mises en garde du ministère de l’Education de ne pas franchir la ligne jaune», a ajouté Daniel Dufresne, soulignant que sa direction ne voulait pas se retrouver devant le tribunal administratif où aucune université ne l’a jamais emporté dans ce genre de dossier.”

L’action de l’UNEF a pu permettre que l’université accepte enfin de reconnaître le caractère illégal des prestations, et qu’elle s’engage clairement à y renoncer.

L’UNEF demande donc à être reçue par le Président d’Aix-Marseille II afin d’échanger sur la mise en œuvre de cette décision, en termes d’information et de remboursement des étudiants qui se seraient déjà acquittés de ces sommes illégales.
L’UNEF restera vigilante jusqu’au remboursement effectif de l’ensemble des étudiants.

L’université d’Aix-Marseille III recevra lundi l’UNEF en rendez-vous

Le président de l’université d’Aix-Marseille III recevra les représentants de l’UNEF lundi pour officialiser la suppression des frais d’inscriptions illégaux.
L’UNEF demandera à ce que tous les étudiants soient correctement informés de la réalité des droits d’inscription.
Elle demandera également le remboursement des droits supplémentaires pour les étudiants en ayant déjà payé pour l’année universitaire 2008-2009 mais aussi en ce qui concerne l’IAE pour l’année 2007-2008.

L’UNEF rappelle aux étudiants ayant payé des frais d’inscription illégaux qu’une lettre type de demande de remboursement est en ligne sur unef.fr