unef-aix-marseilleRetour sur une année électorale… comme partout en France cette année les étudiants d’Aix-Marseille ont été appelés à renouveler leurs représentants étudiants dans les conseils centraux des trois universités (Conseil d’Administration, Conseil des Etudes et de la Vie Universitaire, Conseil Scientifique) ainsi qu’au conseil d’administration du CROUS pour les deux ans à venir.

L’UNEF sort victorieuse de ces élections. L’UNEF a progressé sur les trois universités : elle gagne 1 élu à l’université Paul Cézanne avec 30,58% des voix, 1 élu à l’université de la Méditerranée avec 20,55% des voix, et devient majoritaire à l’université de Provence en gagnant 3 élus avec 38,47% des voix.

Fac Verte perd ses élus à l’université Paul Cézanne (U3) et ne reste présente qu’à l’université de Provence (U1). Le Mét (anciennement UNI) maintient son nombre d’élus sur les trois universités, mais perd quand même un élu sur son bastion (U3). La Confédération Etudiante (Cé) maintient aussi son nombre d’élus sur les trois universités grâce à leur première participation aux élections de l’université Paul Cézanne (ils perdent des élus dans toutes les universités où ils étaient déjà présents). Les corporations (InterAssos, BDE et autres) restent majoritaire à l’université de la Méditerranée (U2) mais perdent quand même un élu, globalement elles maintiennent leur nombre d’élus sur les trois universités. SUD/FSE se sont présentés ensemble mais uniquement à l’université de Provence où ils sont également en baisse puisqu’ils perdent plusieurs élus (le nombre d’élus perdus est difficile a déterminer puisqu’ils se présentaient avant avec Fac Verte).

L’UNEF est donc la seule organisation qui progresse sur les trois universités en gagnant cinq élus.

tableau-recap1

Au niveau des élections conseil d’administration du CROUS, Fac Verte perd son élu et passe de 15% des voix à environ 8%. SUD/FSE qui déposait une liste commune perd presque 5 points. Le Mét se maintient avec 1 élu, tout comme InterAssos qui conserve ses 2 élus. Cette année deux nouvelles organisations se sont présentés aux élections, l’EMF (Etudiant Musulman de France), qui est à fait polémique lors de ces élections puisque cette liste remet aujourd’hui en cause le principe de laïcité du service public du CROUS, qui réalisent moins de 5% des suffrages et n’obtient donc aucun élu. Autre nouvelle organisation lors de ces élections, la Cé n’obtient aucun élu avec moins de 8% des voix.

L’UNEF progresse en voix en obtenant 41% des suffrages et gagne un élu.

image2

L’UNEF confirme donc sa place de première organisation de jeunesse sur Aix-Marseille. L’UNEF remercie tous les étudiants qui ont apporté lui ont apporté leur soutien. Les élus UNEF sont plus mobilisés que jamais pour vous défendre au cours de ces deux prochaines années.

Pour contacter vos élus : unefaixmarseille@hotmail.fr ou Albin au 06 86 85 45 11