jeunes-manifestation-tunisie_0

Depuis près de trois semaines, la jeunesse tunisienne est à la tête des manifestations contre le chômage et l’augmentation du coût de la vie qui se déroulent en Tunisie. Elle est aussi la première victime des affrontements violents et de la répression policière qui s’abat sur les manifestants.

A l’heure actuelle on dénombre des dizaines de blessés, pire encore un manifestant âgé de 18 ans a été tué par balle lors d’affrontements avec la police. Le jeune diplômé, Mohamed Bouazizi, qui avait tenté de s’immoler le 17 décembre à Sidi Bouzid, vient lui aussi de décéder. Le 22 décembre, c’est un autre jeune chômeur, Houcine Néji, qui s’est donné la mort en escaladant un pylône électrique. (Lire la suite…)